La situation de l’immobilier à Nice

La situation de l’immobilier à Nice

La situation de l’immobilier à Nice

NICE ATTRACTIVE

L’une des choses qui apparait clairement pour toute personne vivant en France et à qui l’on parle de Nice; c’est que cela la fait rêver.
Posez la question au hasard à trois amis vivant l’un à Strasbourg (où la vie est pourtant agréable), l’autre à Lille (où les gens sont si adorables) et le dernier à Paris (où… non rien), s’ils aimeraient un jour venir à Nice.  Et bien nos trois amis répondent avec un grand sourire : “OUI

Les raisons sont diverses. Soit simplement le temps de superbes vacances sous un soleil de plomb afin de pouvoir ensuite snober ses collègues ou amis en exhibant un magnifique coup de soleil bien douloureux, que ce soit pour changer de climat et s’y installer lorsque le temps de la retraite sera venue ou encore parce que le facteur travail étant ce qu’il est, peu de régions en France offrent autant de possibilités de pouvoir refaire sa vie.

Nice est donc un véritable petit joyau, une ville qui s’est transformée en moins de quinze ans avec les débuts de travaux du Tramway et sa ligne nord sud. Oui, je vous l’affirme puisque c’est à cette époque que je me suis installé à Nice nord à quelques mètres de la villa Arson avenue fréderic mistral. Et à l’époque, on était assez sceptique … mais ça c’était avant.

Depuis, l’avenue Jean Médecin a vu ses trottoirs agrandis, les 5 voies de circulations bruyantes remplacées par les magasins de grande chaine et sa place autrefois occupée en son centre par une entrée de parking dangereuse à souhait est devenue un lieu de promenade. Même chose pour les principales places de la ville comme Garibaldi autrefois symbolisée par son rond point ultra fréquenté et aujourd’hui devenue une place apaisante et de charme ou le port qui est encore sur la voie de la modernisation.

Alors oui, on ne circule pas mieux à Nice, c’est vrai que c’est devenu un enfer autant que pour s’y garer. En période creuse c’est dur, en période touristique, là il est préférable de rester chez soi tant c’est compliqué… On passera le couplet dédié aux équipes municipales qui travaillent de tout leur coeur pour établir des procès verbaux bien écrits car ce n’est pas le sujet qui nous préoccupe aujourd’hui. Globalement, Nice est jour après jour une ville toujours plus attractive qu’avant, où il y fait bon vivre : là dessus, les français et les touristes étrangers l’ont bien compris. Mais également les hommes d’affaires et les propriétaires…

IMMOBILIER : L’ÉVOLUTION ET L’EXPLICATION DE LA HAUSSE DES PRIX

Nice est une ville ciblée pour sa proximité entre mer et montagne, son ensoleillement sans pareille et bien sûr le prestige historique de la French Riviera mais sa modernisation a entrainé encore un peu plus loin la surenchère immobilière.

Le centre ville de Nice (mais pas seulement) est ciblé par les hommes d’affaires et même par les propriétaires niçois qui préfèrent une rentabilité locative supérieure sur 6 mois de l’année que celle d’une location standard à des locaux à l’année pour beaucoup moins. L’argent reste le nerf de la guerre. Cela explique aussi pourquoi les grandes surfaces disparaissent peu à peu pour laisse la place à plusieurs petits studios et deux pièces.

      airbandb, le site officiel

La mondialisation et technologie s’en mêlent aussi : plus de lignes aériennes, plus de voyages et le phénomène Air B&B qui crée à Nice un chaos en partie responsable des prix de l’immobilier. Le principe de ce site internet consiste, si vous l’ignoriez, de faciliter la mise en contact des touristes d’un jour ou d’un séjour d’une part, et les propriétaires locaux d’autre part. Le nombre de logements dédiés au marché locatif est donc en constante baisse.

Les niçois commencent peu à peu à comprendre et à expérimenter ce que vivent déjà les gens sur certaines petites iles submergées par le tourisme : des prix toujours plus haut et une difficulté de plus en plus grande à pouvoir trouver un logement en centre ville, que ce soit à l’achat ou à la location.

La chance de Nice étant que ce n’est pas une ile, le phénomène s’y fera donc plus crescendo et il faut espérer des solutions dans l’avenir pour permettre de trouver un bon équilibre si l’on ne veut pas se retrouver avec un centre ville de Nice (à l’image de Juan Les Pins, complètement vide à certains moments de l’année et bondé l’été).

IMMOBILIER A NICE – ÉTAT DES LIEUX SUR LES PRIX DE VENTE

C’est donc un constat rapide : A Nice, le rêve de devenir propriétaire (ou locataire) coûte assez cher.
Environ 74% des logements sont des résidences principales. 12,9% des résidences secondaires et enfin 13,1% sont vacants.

Nombre d’habitants : 342 295+
Taux de chômage des 15 à 64 ans : 10,81%
Revenu annuel médian : 18 683 €

Dans le CENTRE
Rue de France – Moyenne à 5 260 €/m2   (Fourchette de 4 700 € à 5 800 €)
Jean Medecin – Moyenne à 4 080 €/m2   (Fourchette de 3 600 € à 4 500 €)

Cimiez – Moyenne à 3 880 €/m2   (Fourchette de 3 400 € à 4 300 €)
Gambetta – Moyenne à 3 890 €/m2   (Fourchette de 3 500 € à 4 300 €)
Mont Boron – Moyenne à 4 930 €/m2   (Fourchette de 4 400 € à 5 500 €)
La Madeleine – Moyenne à 3 120 €/m2   (Fourchette de 2 800 € à 3 500 €)
Le Port – Moyenne à 4 160 €/m2   (Fourchette de 3 700 € à 4 600 €)
Libération – Moyenne à 3 390 €/m2   (Fourchette de 3 000 € à 3 800 €)
Riquier
– Moyenne à 3 360 €/m2   (Fourchette de 3 000 € à 3 700 €)
Saint Roch – Moyenne à 3 040 €/m2   (Fourchette de 2 700 € à 3 400 €)

À Nice, les biens immobiliers au bon prix trouvent rapidement acquéreurs – notamment le carré d’or, en bord de mer ou dans les secteurs réputés de Cimiez, des collines du Mont-Boron ou depuis peu le quartier de Libération, en grande progression avec à venir, la rénovation de l’ancienne gare finalisé début 2019 (Projet immobilier de 25 060 m2 accueillant logements et commerces)

Le secteur a eu un petit plomb dans l’aile il y a 8/10 ans avec la crise mais il est progressivement reparti et hormis une légère baisse des ventes en 2016, le marché immobilier se porte de nouveau très bien. La tendance reste orientée vers une hausse faible mais progressive des prix. 
De nouveaux projets d’urbanisation (en cours pour certains comme la ligne 2 tramway) et d’embellissement de la ville vont maintenir les beaux jours de l’immobilier niçois.

OU INVESTIR ?

  •  Le quartier qui semble finalement avoir le plus d’attrait pour les niçois et pour cause, c’est le quartier de Riquier, encore un peu épargné par les hausses de prix et qui reste à proximité immédiate du centre ville que ce soit à pied ou avec les transports en commun (tram, bus).
    La quartier très résidentiel voit ses commerces et restaurants se multiplier depuis deux ans et c’est l’unique quartier de nice disposant d’un centre commercial hors centre ville.
  • A privilégier sur la durée, ce sont les logements situés à l’ouest, à proximité immédiate de la voix de tramway N°2 qui est encore en cours d’achèvement jusqu’au premier semestre 2019.

Pour pouvoir investir au mieux, vous aurez besoin de plusieurs cartes de Nice, que nous vous proposons dès maintenant sur le lien suivant et vous pouvez également profiter d’une carte touristique détaillée de la ville

 

Petite Vue WebCam Live de NiceTourisme

 

Données fournies par SAFTI

Suivez nous sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram :


Facebook


Instagram


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Compare